Zimbabwe: le prix du carburant en hausse de 25%

Au Zimbabwe, le carburant connaît une nouvelle flambée des prix, officiellement de 25%, qui éloigne encore les espoirs d’une sortie de la crise économique.

Les Zimbabwéens ne comptent plus les hausses des prix à la pompe depuis le début de l’année. Ils ont quasiment triplé en janvier puis ont été suivis d’augmentations régulières.

La hausse du début de l’année avait provoqué un mouvement de contestation violemment réprimé par l’armée. Parmi les manifestants, au moins 17 personnes avaient été tuées et des dizaines blessées. Le nouveau relèvement du prix des carburants est la conséquence d’une inflation galopante.

Le carburant, un produit de luxe

Le carburant devient ainsi un produit de luxe. À 15 dollars zimbabwéens, soit un dollar américain le litre, un médecin exerçant à l’hôpital public dépense désormais près de la moitié de son salaire pour faire le plein.

Mais plus grave encore, l’augmentation du prix du gasoil entraîne la hausse d’autres prix, ceux par exemple des transports et des produits de première nécessité. Ils ont augmenté de près de 300% depuis un an, selon le Fonds monétaire international. Sur cette période, certains analystes évaluent l’inflation à plus de 900%.

À son arrivée au pouvoir, le président Emmerson Mnangagwa s’était engagé à redresser la courbe de la croissance, mais deux ans après, l’économie du Zimbabwe reste en crise.

Source: RFI Afrique/Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-exaucée

A LIRE AUSSI:   Les réformes politiques bloquent une nouvelle manifestation au Zimbabwe

Tribune d'Afrique

Read Previous

Le Soudan a reçu la moitié de l’aide de 3 milliards de dollars promise par les Saoudiens et les Emirats Arabes Unis

Read Next

Abidjan veut « sauver la forêt ivoirienne » dévorée par la culture du cacao