Emmanuel Macron ouvre la voie à une réduction des troupes françaises au Sahel

French soldiers of the 93rd Mountain Artillery Regiment and soldiers of the Malian Armed Forces patrol next to the Djingareyber Mosque on June 6, 2015 in Timbuktu, during the joint operation « La Madine 3 » part of the French Army’s « Operation Barkhane », an anti-terrorist operation in the Sahel. AFP PHOTO/PHILIPPE DESMAZES (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)


Lors de ses traditionnels vœux aux armées, mardi, à Brest, le président Emmanuel Macron a ouvert la voie à un ajustement de l’effort français au Sahel. Le chef de l’État n’a cependant pas donné plus de précisions. 

Il n’y a ni chiffres, ni calendrier. Emmanuel Macron a évoqué, mardi 19 février, lors de ses vœux aux armées la possibilité de réduire le nombre de soldats français de la force Barkhane déployés au Sahel. 

 « Les résultats obtenus par nos forces au Sahel, conjugués à l’intervention plus importante de nos partenaires européens, vont nous permettre d’ajuster notre effort », a déclaré Emmanuel Macron, à  Brest.

Voeux d’Emmanuel Macron aux armées

La force Barkhane, qui combat les groupes jihadistes principalement au Mali et au Niger, compte actuellement 5 100 soldats, dont 600 ont été envoyés en renfort il y a un an, après le sommet de Pau réunissant le président français et ses alliés du « G5 Sahel ».

Cinquante-cinq soldats français ont été tués au Sahel depuis 2013 dans les opérations Serval puis Barkhane. 

Source: France 24/Mis en ligne : Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Moussa Diao (Oryx Energies) : « La demande africaine en carburant pourrait baisser de 30 % à court terme »

Tribune d'Afrique

Read Previous

Cameroun-Zimbabwe : le CHAN, championnat de sorcellerie ?

Read Next

L’UE envisage de partager les vaccins COVID-19 excédentaires avec les pays les plus pauvres