Médecins et douaniers zimbabwéens en grève pour défaut de protection contre le Covid-19

harare

Le Zimbabwe a été plongé mercredi dans une nouvelle crise, avec la décision du personnel médical des hôpitaux publics et des fonctionnaires des douanes de cesser le travail, craignant une exposition au coronavirus, pour défaut de protection contre le Covid-19.

La Zimbabwe Doctors Hospital Association (ZDHA) a annoncé que ses membres ont arrêté de travailler en raison du manque de vêtements de protection pour traiter les patients atteints de coronavirus.

Dans une note adressée au gouvernement, la ZDHA a déclaré que les médecins des hôpitaux publics ne seraient pas en mesure de « continuer dans l’immédiat à exercer leurs fonctions  » tant que le gouvernement n’aura pas amélioré leurs conditions de travail.

Les médecins ont affirmé qu’ils couraient le risque de contracter le coronavirus à cause de l’effondrement du système de santé du Zimbabwe, qui a vu les hôpitaux publics fonctionner avec des produits de base, tels que des gants et d’autres matériaux de protection.

La grève des médecins est intervenue à un moment où la Zimbabwe Revenue Authority Trade Union (syndicat des douaniers) a annoncé que ses membres opérant depuis l’aéroport international Robert Mugabe sont en grève mercredi, invoquant également le manque de mesures pour les protéger contre les coronavirus.

Le syndicat a déclaré que, de par la nature de leur travail, les agents des douanes sont confrontés à l’un des plus grands risques de contracter le virus qui cause la maladie du Covid-19 et doivent donc être protégés par leur employeur.

Le nombre élevé de voyageurs avec lesquels les agents des douanes sont quotidiennement en contact fait courir un grand risque à leur travail, a déclaré le syndicat.

A LIRE AUSSI:   Coronavirus : le premier ministre éthiopien demande 150 milliards de dollars d’aide pour l’Afrique

Le Zimbabwe a officiellement trois cas de coronavirus et l’un des patients, un éminent journaliste qui venait de rentrer des Etats-Unis début mars, est décédé lundi dernier.

Source: APA News/Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

Tribune d'Afrique

Read Previous

Mali : Rokia Traoré libérée, mais…

Read Next

CÔTE D’IVOIRE/CORONAVIRUS : A 7 mois de la présidentielle, le gouvernement déclenche la guerre au Covid-19