L’Union africaine lève la suspension soudanaise après la nomination d’un gouvernement de transition

Président de la commission de l’union africaine

L’Union africaine (UA) a levé vendredi la suspension de l’adhésion du Soudan au bloc, mettant fin à un gel de trois mois en attendant la mise en place d’un gouvernement civil après le renversement du président Omar, président de longue date, Omar al-Bashir.

L’adhésion du Soudan a été suspendue en juin à la suite de la dispersion violente d’un principal site de manifestation dans la capitale soudanaise, Khartoum, au cours de laquelle des médecins de l’opposition ont déclaré que des dizaines de personnes avaient été tuées et se trouvaient au milieu d’une impasse opposant hommes au pouvoir et civils.

Mais après que les partis civils et militaires et les groupes de protestation aient signé un accord de partage du pouvoir de trois ans en août, le Soudan a nommé Abdallah Hamdok au poste de Premier ministre. Jeudi, Hamdok a formé le premier gouvernement du pays depuis avril, lorsque Bashir a été destitué.

Réuni à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, le conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a voté vendredi en faveur de la levée de la suspension soudanaise, a-t-il écrit sur sa page Twitter.

Le ministère soudanais des Affaires étrangères a salué cette décision vendredi dans une déclaration: « (Nous) profitons de cette occasion formidable pour réaffirmer notre attachement aux buts et objectifs de l’Union africaine. »

Source: Reuters/Mis en ligne: Lhi-tshiess Makaya-exaucée

A LIRE AUSSI:   Gambie: la Commission vérité se penche sur la répression de la presse sous Jammeh

Tribune d'Afrique

Read Previous

Eto’o s’arrête là: le Lion indomptable range les griffes

Read Next

Le pape François pousse un cri d’alarme sur la déforestation de Madagascar