Darfour : Un rapport ONU-UA préconise de remplacer la Minuad par une mission politique

union africaine

Un rapport conjoint ONU-Union africaine sur le Soudan et le Darfour préconise de remplacer fin octobre l’opération de la Minuad (Mission conjointe des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour) par une mission politique. Le Conseil de sécurité des Nations unies est appelé le 26 mars à décider ou non d’un retrait graduel d’ici fin octobre des quelque 7800 Casques bleus qui assurent encore aujourd’hui cette protection.

Il devait en discuter mercredi, mais en raison du coronavirus qui affecte l’activité du siège de l’ONU à New York, la Chine a décidé d’annuler cette session. «Au Darfour, la violence armée entre les groupes rebelles a reculé, mais les causes profondes du conflit demeurent, ce qui exacerbe les tensions intercommunautaires», souligne le rapport de l’ONU et de l’UA rendu public lundi. Concernant la protection des civils, «cette responsabilité incombe au Soudan. Le mécanisme successeur de la Minuad pourrait fournir aux autorités (…) un soutien consultatif», mais si un mandat de «protection physique des civils» lui était demandé, «cela nécessiterait un déploiement très large, proportionnel à la taille de la zone d’opérations», relève le rapport. Sans ce mandat, «il ne faudrait donc pas attendre de lui qu’il le fasse», met en garde le document repris par l’APS.

Pour l’après-Minuad, à partir de début novembre, ses auteurs recommandent «la mise en place d’une présence intégrée de soutien politique et de soutien à la consolidation de la paix, dont le siège serait à Karthoum»«Le Conseil de sécurité de l’ONU devrait reconnaître que le Darfour a besoin d’un retrait (de Casques bleus) bien plus graduel et garder une présence sécuritaire onusienne sur le terrain, afin de protéger activement les civils», a-t-il ajouté. A la dernière échéance annuelle du mandat de la Minuad, le 31 octobre 2019, le Conseil de sécurité avait à l’unanimité prolongé sa mission d’un an avec des effectifs inchangés jusqu’à fin mars 2020. Force de paix conjointe avec l’Union africaine, la Minuad est déployée au Darfour, dans l’ouest du Soudan, depuis 2007 et a compté jusqu’à 16 000 Casques bleus. Selon l’ONU, le conflit au Darfour, entre forces soudanaises et groupes rebelles issus de minorités ethniques s’estimant marginalisées par le pouvoir central, a fait depuis 2003 environ 300 000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés.

A LIRE AUSSI:   Il faut une plus grande réaction face à la violence croissante en Afrique de l'Ouest

Source: El Watan/Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

Tribune d'Afrique

Read Previous

Portugal : nouveau rebondissement dans l’affaire Isabel dos Santos

Read Next

L’OMS appelle l’Afrique à «se réveiller» face à la progression du coronavirus