CÔTE D’IVOIRE : Vœux du nouvel an et rencontres au sommet, Gon Coulibaly pour un climat propice aux investissements

Amadou Gon Coulibaly

En côte d’Ivoire, le premier ministre maintient le cap de la relance économique du pays amorcée depuis l’avènement au pouvoir d’Alassane Ouattara. Pressenti pour arborer les couleurs du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à la prochaine présidentielle, Gon Coulibaly fait montre de la maîtrise des rouages du pouvoir. Et pour répondre à la vision du chef de l’État, de faire de la Côte d’Ivoire un hub technologique, le premier ministre a reçu en audience, le 15 janvier, S.E.M. Michael Wimmer, Ambassadeur du Royaume de Belgique en Côte d’Ivoire. Le 16 janvier, Gon Coulibaly a également reçu le Président Directeur Général du Groupe Orange, Stéphane Richard, en visite en Côte d’Ivoire et le Président de la société CANAL + INTERNATIONAL, Jacques Du Puy. La série des vœux du nouvel an s’est poursuivie et le premier ministre a présidé lundi 13 janvier, la cérémonie de présentation des vœux du personnel de la Primature et des structures sous tutelle de son Cabinet.

 « Faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 », c’est la vision impulsée par Alassane Ouattara, dès son accession au pouvoir d’État en mai 2011. Et Conformément à cette directive, Amadou Gon Coulibaly ne cesse de  déployer une stratégie de développement pour reconstruire l’appareil productif de l’État, tout en favorisant le développement du secteur privé. Dans ses actions, le premier ministre privilégie la contribution de tous les secteurs à la dynamique économique. Une place de choix est accordée au secteur privé, considéré comme principal moteur de la croissance. Le modèle de développement maintient les idéaux de libéralisme et d’ouverture extérieure, caractéristiques de la politique de développement. Pour accélérer cette dynamique, la Côte d’Ivoire s’est dotée en 2019 d’un programme particulier dédié au secteur social, appelé « Programme Social du Gouvernement » (PsGouv 2019-2020) d’un coût de 727,5 milliards Fcfa. Un programme qui vise  à accélérer la réalisation de douze projets à fort impact social sur la période 2019 et 2020. En vue de poursuivre la dynamique insufflée à cet important programme depuis son lancement pour des résultats satisfaisants, le Chef du gouvernement ivoirien multiplie les contacts en tant qu’autorité de mise en œuvre. Il a reçu la semaine dernière différentes personnalités du monde économique, ainsi que l‘Ambassadeur du Royaume de Belgique en Côte d’Ivoire. Le premier ministre a également reçu les vœux du personnel de la Primature et des structures sous tutelle de son Cabinet.

A LIRE AUSSI:   CÔTE D'IVOIRE : Entre Korhogo et l’audience à Franck Paris, Gon Coulibaly toujours au front

Vœux

Les vœux du nouvel an se sont poursuivis la semaine écoulée. Et c’est avec « une joie renouvelée » que le premier ministre a participé lundi 13 janvier, à la cérémonie de présentation des vœux du personnel de la Primature et des structures sous tutelle de son Cabinet, à l’occasion du nouvel an. Gon Coulibaly s’est particulièrement félicité  de ce moment qui a permis, au-delà du protocole, d’échanger avec l’ensemble de ses collaborateurs. Ce fut également l’occasion pour lui, d’exprimer directement toute sa reconnaissance à l’ensemble du personnel  pour les  efforts déployés au cours de l’année écoulée. « Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour les vœux fervents et pour toutes les paroles aimables que votre porte-parole a bien voulu m’adresser ce matin. J’en ai été profondément touché d’autant plus que nous avons pu apprécier les efforts que nous avons consentis ensemble dans l’œuvre de construction de notre pays sous l’égide de S.E.M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire », a souligné le premier ministre. Il a en retour adressé à tous ses collaborateurs, ses vœux choisis de bonne et heureuse année 2020. « Que cette année vous apporte plus que l’année dernière, la santé, la paix et le bonheur ainsi qu’à vos familles respectives et à tous ceux qui vous sont chers », leur a-t-il souhaité pour finir.

Rencontres

L’amélioration du climat des affaires et la promotion des investissements figurent en bonne place dans le programme du gouvernement ivoirien. En vue de parvenir à des niveaux de contribution du secteur privé à la hauteur des attentes, le gouvernement a mis l’emphase sur l’amélioration du climat des affaires. Des réformes sont mises en œuvre à travers des programmes nationaux et internationaux de référence, notamment le Doing Business, l’Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie), le Millenium challenge corporation (Mcc)l’Open government partnership (Opg) et les réformes communautaires de l’Uemoa. Les domaines de mise œuvre sont ceux de la gouvernance et la transparence de l’action publique, la libéralisation de l’économie, l’équité du genre. Au plan sectoriel, le « Code des investissements » a été réformé à deux reprises, en 2012 et en 2018, en vue de mieux prendre en compte l’évolution du contexte de l’investissement, en termes d’incitation fiscale, d’écosystème et de gouvernance.   La croissance économique, a évolué au rythme de 8,3 % en moyenne par an sur la période 2012-2018, et classe la Côte d’Ivoire parmi les dix nations qui réalisent les meilleures performances économiques au monde. En outre, le pays est placé, à trois reprises, dans le top 10 des pays réformateurs au monde, en 2014, 2015 et 2019, selon le classement Doing Business de la Banque Mondiale. Bien plus, le London stock exchange (Lse), classe la Côte d’Ivoire parmi les pays pré-émergents, le seul pays en Afrique subsaharienne francophone. Et pour maintenir le cap, pour faire de la Côte d’Ivoire une destination de rêve, le premier ministre multiplie des activités diplomatiques et  autres contacts avec les investisseurs étrangers. Il a  reçu en audience, dans l’après-midi du 15 janvier, S.E.M. Michael Wimmer, Ambassadeur du Royaume de Belgique en Côte d’Ivoire. Le 16 janvier, c’est au tour du Président Directeur Général du Groupe Orange, Stéphane Richard, en visite en Côte d’Ivoire et  du Président de la société CANAL + INTERNATIONAL, Jacques Du Puy, d’être reçus par le premier ministre.

A LIRE AUSSI:   La Côte d’Ivoire prisonnière de ses chefs

Le succès économique de la Côte d’Ivoire est porté par les réformes, la qualité de sa signature en matière de mobilisation de ressources, l’investissement dans les infrastructures et surtout par la vision et le leadership du Président Alassane Ouattara. Une vision portée par le premier ministre qui séduit par ses talents de mobilisateur et ses qualités managériales à la tête du gouvernement ivoirien. Des éléments déterminants à la veille de l’élection présidentielle à grand enjeu pour le pays.

Thomas Azanmasso,Tribune d’Afrique

Tribune d'Afrique

Read Previous

La Guinée équatoriale ne renonce pas à son rêve de devenir un eldorado pétro-gazier

Read Next

Libye: le président turc Erdogan reste prudent après l’accord de Berlin