CÔTE D’IVOIRE : Dialogue politique, visite à Oumé et Gagnoa, rentrée politique très chargée pour Gon Coulibaly

C’est désormais l’Union sacrée autour du premier ministre ivoirien. Gon Coulibaly, ce technocrate avéré séduit par son talent, sa bravoure et ses qualités d’homme de conciliation. Ce qui justifie la confiance placée en lui pour diriger les discussions pour un code électoral consensuel. En marge des rencontres tenues dans ce cadre la semaine écoulée, le premier ministre, outre les cérémonies d’échanges de vœux, a effectué une visite à Oumé et Gagnoa. Inauguration d’infrastructures et meetings d’hommage au chef de l’État ont constitué le menu de la visite.

Après plus d’une décennie d’errance, liée aux crises successives, la Côte d’Ivoire a, depuis avril 2011, choisi d’adosser son cheminement sur des politiques économiques saines et une meilleure gouvernance. Alassane Ouattara, animé d’une véritable volonté politique d’application des principes de bonne gouvernance et de paix sociale, a axé sa gouvernance sur le développement économique et social en lien avec l’épanouissement de la démocratie politique et sociale, le respect du droit et des droits humains, la transparence et l’efficacité de la gestion des affaires et la lutte contre la corruption. Et à l’avant-garde pour porter cette politique, le premier ministre, infatigable ouvrier de mise en œuvre. Amadou Gon Coulibaly, convaincu du lien étroit entre, d’un côté, le progrès économique et social, et de l’autre, un climat de paix et de sécurité, se dévoue à la tâche pour offrir aux populations, de meilleures conditions de vie. A l’heure du bilan, il se dégage de belles perspectives pour l’économie d’une Côte d’Ivoire transformée, avec des infrastructures modernes répondant aux normes et standards internationaux.  Aux traditionnelles cérémonies de présentation des vœux du nouvel an qui ont marqué la semaine écoulée, le chef de l’État et son premier ministre ont réitéré leur engagement à poursuivre les efforts en vue de la transformation économique et sociale de la Côte d’Ivoire. Toujours plus proche de la population, Gon Coulibaly a saisi l’occasion de sa participation aux meetings d’hommage au chef de l’Etat à Oumé et Gagnoa pour procéder à la mise en service d’infrastructrures socio-communautaires. Par ailleurs, outre les cérémonies traditionnelles de présentation de vœux au chef de l’Etat, le premier ministre a reçu la classe politique et la société civile en vue des discussions au sujet du code électoral,  et ce, sur instruction du  Président de la République.

A LIRE AUSSI:   Algérie : une élection vide de sens

 Vœux du nouvel an

Tout début d’année donne l’occasion de formuler des vœux. A l’entame du premier conseil des ministres de l’année, tenu mercredi 08 janvier, le premier ministre  a adressé au nom du Gouvernement et en son nom personnel, ses vœux les meilleurs de santé, de paix et de bonheur au Président de la République, à son épouse et au Vice-Président de la République. Il a exprimé l’admiration de l’ensemble du gouvernement pour l’important message à la Nation que le Chef de l’État a délivré le 31 décembre 2019, présentant les avancées notables enregistrées depuis 2011, mais également les perspectives qui s’ouvrent pour une paix durable et la stabilité en côte d’Ivoire. Gon Coulibaly a saisi l’opportunité pour faire  le point des actions exécutées par le Gouvernement au cours de l’année écoulée, notamment la poursuite des investissements dans les infrastructures structurantes, la mise en œuvre des réformes en vue de la transformation structurelle de  l’économie du pays et le renforcement de l’action sociale pour l’amélioration significative des conditions de vie des ivoiriens. Un accent particulier a été mis sur l’exécution du Programme social du gouvernement, d’un coût initial de 727 milliards de francs Cfa, que le Président a décidé de porter à 1000 milliards de francs Cfa sur deux ans et exposé les perspectives pour l’année 2020 notamment la tenue, à la fin du mois de janvier 2020, du séminaire Gouvernemental. Il a exprimé le soutien et la mobilisation du Gouvernement, aux côtés du président de la République, en vue de continuer à bénéficier de la confiance du Peuple ivoirien afin de poursuivre dans la paix et la fraternité l’œuvre de développement de la Côte d’Ivoire au cours des prochaines années.

A LIRE AUSSI:   CÔTE D'IVORE: École du pétrole, lancement du Sara, audience à Didier Guillaume, chaude semaine pour Gon Coulibaly

Visite

Le chef de l’exécutif ivoirien est soucieux de la tenue en 2020, d’une élection présidentielle transparente et ouverte à tous. Déférant aux instructions du Président de la République, Amadou Gon Coulibaly a reçu, les 9 et 10 janvier, la classe politique ivoirienne et la société civile, en vue de la finalisation des travaux relatifs au Code électoral. Au cours des deux rencontres dirigées avec maestria, une feuille de route a été adoptée, pour des discussions fructueuses devant aboutir à un code électoral consensuel. Oumé et Gagnoa sont les deux pôles d’attraction dans le cadre de la visite du premier ministre. En marge des meetings d’hommage au chef de l’État, Gon Coulibaly a procédé à l’inauguration d’un château d’eau dans le village de Dondi et au lancement  des travaux d’extension du réseau électrique de la ville de Gagnoa, deux actions de haute portée très appréciées par les populations. Comme à ses habitudes, le premier ministre a tenu des rencontres avec la Chefferie traditionnelle de Oumé et de Gagnoa et rendu visite au Kalife Yacouba Sylla, à l’Iman Soumahoro Kanté, représentant du Conseil supérieur des Imams des mosquées et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire (Cosim), dans la région du Gôh et à l’Évêque de Gagnoa, Monseigneur Joseph Aké. Le plat de résistance de la visite était constitué des deux meetings d’hommage au Chef de l’État organisés par les populations. La mobilisation était forte et l’enthousiasme à son comble. Galvanisé par ce soutien populaire, le chef de l’exécutif  les a remerciés pour  leur mobilisation exceptionnelle. Il a rappelé l’ensemble des investissements déjà consentis dans le cadre du PsGouv, ainsi que les perspectives pour l’avenir. Il n’a pas manqué de les rassurer quant à la tenue de l’élection présidentielle dans la paix, la quiétude et la sérénité. Porté par un bilan élogieux, le premier ministre jouit d’une grande audience auprès des populations. De quoi susciter le Bel hommage du Ministre Patrick Achi : « Oui Monsieur le Premier Ministre, cher frère, tu es un modèle dont tout père souhaiterait que son fils s’inspire. Un technicien achevé, avec un sens élevé de l’exigence et en quête continue de l’excellence que tu t’appliques d’abord à toi même pour mieux inspirer et guider  les autres. Monsieur le Premier Ministre, avec toi, nous sommes entre de bonnes mains », s’est-il exclamé. Avec les progrès réalisés dans maints domaines : depuis 2011, 22 ponts, 545 kilomètres de routes neuves interurbaines, 115 kilomètres d’autoroutes et 245 kilomètres de voiries ont été construits,  40 000 kilomètres de routes en terre et de pistes rurales sont ouvertes pour faciliter les échanges économiques, il n’est donc point de doute que le Rhdp, parti au pouvoir, continuera de bénéficier de la confiance du Peuple ivoirien afin de poursuivre dans la paix et la fraternité l’œuvre de développement de la Côte d’Ivoire au cours des prochaines années.

A LIRE AUSSI:   La Côte d’Ivoire prisonnière de ses chefs

Thomas Azanmasso, Tribune d’Afrique

Tribune d'Afrique

Read Previous

Corruption dans l’athlétisme : le procès de Lamine Diack renvoyé pour des problèmes de procédure

Read Next

Prix Nobel de la paix : Abiy Ahmed répond à Donald Trump