L’ONU n’a pas l’intention de quitter la Libye

C’est l’annonce faite par Bintou Keita secrétaire général adjointe pour l’Afrique, qui a signalé que la place des Nations Unies demeurait aux côtés du peuple libyen

Cette déclaration fait suite au message de la mission d’appui des Nations Unies en Libye qui s’est félicitée de la trêve humanitaire convenue par les principales parties belligérantes du pays pendant la fête de Tabaski.

Cet accord intervient après l’attentat à la voiture piégée perpétré samedi à Benghazi, au cours duquel trois membres du personnel de la mission de soutien de l’ONU ont été tués et de nombreux civils blessés.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a dénoncé l’attaque de Benghazi dans les termes les plus fermes. Il a déclaré que les parties au conflit devraient respecter la trêve humanitaire –

Cessez-le-feu que le maréchal Khalifa Haftar et le gouvernement non reconnu qui le soutien disent maintenant observer.

Les forces du général Haftar qui contrôlent Benghazi , tentent de s’emparer de la capitale Tripoli.

Son porte-parole a déclaré qu’ils mettraient fin aux opérations militaires dans les banlieues de la ville mais le gouvernement reconnu par l’ONU a déclaré que le cessez-le-feu devra s’étendre à toutes les zones de combat.

Source:BBC Afrique/Mis en ligne :Lhi-tshiess Makaya-exaucée

A LIRE AUSSI:   Algérie : l’instance de dialogue rencontre des militants du mouvement de contestation

Tribune d'Afrique

Read Previous

Congo-Brazzaville: découverte du premier gisement onshore de pétrole

Read Next

Somalie: tensions et incertitudes avant les élections au Jubaland