Les Saoudiens demandent aux États-Unis de retirer le Soudan de la liste du terrorisme, rapporte la télévision

Ahmed bin Abdul Aziz Qattan.

L’Arabie saoudite a demandé aux États-Unis de retirer le Soudan de sa liste de parrains du terrorisme, a déclaré mercredi la télévision publique saoudienne, citant le ministre d’État aux Affaires africaines, Ahmed bin Abdul Aziz Qattan.

Le gouvernement américain a ajouté le Soudan à sa liste des États parrainant le terrorisme en 1993 suite aux allégations selon lesquelles le gouvernement islamiste du président Omar el-Béchir soutenait alors des groupes terroristes.

Cette désignation rend le Soudan techniquement inadmissible à l’allégement de la dette et au financement du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale. Le Congrès doit approuver une suppression.

Bashir a été renversé par l’armée l’année dernière. Un gouvernement de transition civil, formé en août, a convenu avec les États-Unis qu’il pourrait commencer à collaborer avec les institutions internationales tout en restant sur la liste.

L’Arabie saoudite a soutenu le renversement de Bashir, ce qui, selon les analystes, reflétait ses efforts coordonnés avec les Émirats arabes unis pour limiter l’influence régionale des Frères musulmans, qui soutenaient son régime.

Source: Reuters Afrique/Mis en ligne: Lhi-tshiess Makaya-exaucée

A LIRE AUSSI:   L'Union africaine lève la suspension soudanaise après la nomination d'un gouvernement de transition

Tribune d'Afrique

Read Previous

RDC: première visite de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU

Read Next

Le Nigeria s’organise pour contrer le nouveau coronavirus de Chine