Les Mara Phones rwandais désormais accessibles au Burkina Faso

Depuis cette semaine, les consommateurs burkinabè peuvent se procurer les célèbres Mara Phones, les smartphones rwandais fabriqués en Afrique. Mara Group est une marque fondée par le Rwandais d’origine britannique Ashish Thakkar, qui se veut le premier fabricant africain de smartphones. Mara Group, déjà implanté en Afrique de l’Est et en Afrique australe, compte sur le Burkina pour s’étendre à l’Afrique de l’Ouest.

En octobre 2019, le groupe Mara se faisait un nom dans la téléphonie africaine en lançant, à Kigali, sa première usine de fabrication de smartphones. L’ambition était de conquérir une part du gigantesque marché est-africain.

Quelques mois plus tard, le patron de Mara Group, Ashish Thakkar, annonçait l’implantation d’une deuxième usine, en Afrique du Sud.

Pour l’instant, pas de projets industriels concrétisés en Afrique de l’Ouest mais une volonté d’y écouler les smartphones présentés comme made in Africa.

Si de nombreux pays assemblent des téléphones en Afrique – Algérie, Egypte Ethiopie par exemple -, la plupart du temps les composants proviennent du monde entier. Ainsi à Kigali, Mara fabrique sur place ses cartes mères et ses cartes mémoire, mais doit quand même importer les puces, les écrans et les batteries.

Quoi qu’il en soit, la marque parie sur l’effet made in Africa, quitte à surjouer quelque peu cette partition car, sur un marché africain hyper concurrentiel où sont présents une myriade d’acteurs à bas prix, notamment chinois, il faut savoir se distinguer et la fibre panafricaine est un argument que beaucoup de consommateurs commencent à privilégier.

Source : Rfi Afrique /Mis en ligne :Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Explosion au Grand Musée égyptien, 12 blessés

Tribune d'Afrique

Read Previous

Mali : une délégation de la Cédéao rencontre la junte et le président déchu

Read Next

Les infections au COVID-19 en Afrique du Sud franchissent la barre des 600000