Les espoirs électoraux de Drogba subissent un coup dur

Didier Drogba

Les espoirs de Didier Drogba de devenir le prochain président de la fédération ivoirienne de football ont subi un sérieux revers après l’échec de ses collègues joueurs à soutenir sa candidature.

Drogba, 42 ans, est l’un des trois candidats à l’élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football en septembre, mais n’a pas encore obtenu l’approbation de l’un des cinq groupes d’intérêts spéciaux nécessaires pour participer au scrutin.

Il s’attendait à être soutenu par le syndicat des footballeurs, dirigé par l’ancien coéquipier Cyrille Domoraud, mais ils soutiennent Idriss Diallo, l’un des deux autres candidats.

« La majorité de nos membres a décidé d’accorder notre approbation à la liste dirigée par M. Idriss Diallo », a déclaré un communiqué de l’Association des footballeurs ivoiriens, ajoutant qu’ils restaient fidèles à un groupement formé il y a trois ans pour contester les élections, avant Drogba avait déclaré sa candidature.

Diallo avait également reçu le soutien de l’association locale des entraîneurs.

Drogba n’a pas non plus réussi à obtenir l’approbation des arbitres et de l’association d’anciens professionnels, qui soutiennent son rival Sory Diabate.

L’ancien attaquant doit désormais recevoir l’aval de l’association des médecins du football pour pouvoir se présenter aux élections le 5 septembre. Leur décision est attendue dans les prochaines semaines.

En plus de l’approbation de l’un des groupes d’intérêts spéciaux, les candidats doivent également être nommés par trois des 14 clubs de Ligue 1 et deux des divisions inférieures.

Drogba a disputé trois Coupes du monde avec la Côte d’Ivoire et les a aidés à deux reprises à la finale de la Coupe d’Afrique des nations, gagnant également un statut culte parmi les fans pour ses exploits avec Chelsea en Premier League et en Ligue des champions.

A LIRE AUSSI:   Gabon: dix ans après la mort d'Omar Bongo, un héritage familial complexe

Source : Reuters Afrique /Mis en ligne :Lhi-tshiess Makaya-exaucée

Tribune d'Afrique

Read Previous

L’Egypte, le Soudan et l’Ethiopie sont dans l’impasse sur le barrage du Nil dans de nouveaux pourparlers