L’armée soudanaise appelée en renfort au Darfour

Les paramilitaires soudanais des Forces de soutien rapide (RSF)

La priorité, selon le premier ministre Abdalla Hamdok, est de protéger les populations pendant la saison agricole mais l’armée reste composée des milices janjawid qui ont participé aux massacres au Darfour en 2003.

Le gouvernement soudanais a décidé de déployer plus de troupes dans la région du Darfour qui est en proie à une flambée de violence. La dernière attaque en date est celle de dimanche dernier.

Elle a été menée par des hommes armés à bord de voitures tout-terrain contre un important village de l’Etat du Darfour-Ouest. Selon l’Onu, au moins 60 personnes ont été tuées.

« Le gouvernement n’a pas d’autres options que d’y envoyer des troupes et le danger est réel », estime néanmoins Jacky Mamou, président de l’organisation, « Collectif urgence Darfour ».

Source :Deutsch Welle Afrique /Mis en ligne :Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Camouflet pour Justin Trudeau: le procès de SNC-Lavalin aura bien lieu

Tribune d'Afrique

Read Previous

Mali : l’opposition rejette le plan de sortie de crise et réclame le départ d’Ibrahim Boubacar Keïta