Covid-19 : le Gabon et le Sénégal se ferment aux touristes de l’Union européenne

En application du principe de réciprocité, le Gabon et le Sénégal ferment leurs frontières aériennes aux pays de l’Union Européenne (UE) après que celle-ci ait exclu la quasi-totalité des pays africains de l’autorisation à voyager vers son espace.

A compter du 15 juillet prochain, les touristes du monde pourront à nouveau envisager des vacances au Sénégal, une destination ouest-africaine très prisée, à l’exception des ressortissants des pays l’Union européenne (UE), a annoncé mercredi soir le ministre du Tourisme, Alouine Sarr dans une note publiée sur la page Facebook du ministère. L’Etat sénégalais a décidé d’appliquer le principe de réciprocité en fermant ses frontières aériennes aux ressortissant de l’espace Schengen. « Le principe de réciprocité sera applicable à tous les pays ayant pris des mesures à l’encontre du Sénégal », précise la note ministérielle.

Pas de délivrance du visa gabonais… « jusqu’à nouvel ordre »

Le pays de la Teranga emboîte ainsi le pas au Gabon qui, plus tôt hier, a annoncé la suspension de l’octroi du visa touriste aux ressortissants de l’UE, tweettait alors le ministre des Affaires étrangères Alain Bili-Bi-Nzie.

Par mesure de réciprocité, je viens de demander aux Ambassadeurs et Consuls du Gabon de ne pas délivrer de visas tourisme aux ressortissants des États(27) de l’#UE qui désirent se rendre au Gabon, jusqu’à nouvel ordre.— Bilie-By-Nze (@BilieByNze) July 1, 2020

Quid des autres pays ?

L’Union européenne qui admettra à nouveau les vols internationaux à partir du 11 juillet prochain a exclu des voyages dans son espace la quasi-totalité des pays africains, n’en autorisant que quatre : le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et le Rwanda. L’annonce avait résonné, poussant l’opinion publique un peu partout en Afrique à appeler à l’application de la réciprocité. Depuis que le Gabon et le Sénégal se sont prononcés, la question se pose de savoir si d’autres pays du continent réagiront.

A LIRE AUSSI:   Nouvelles sanctions de l'ONU contre des Maliens accusés de s'opposer à la paix

Source: La Tribune Afrique /Mis en ligne :Lhi-tshiess Makaya-exaucée

Tribune d'Afrique

Read Previous

Afrique du Sud: premier essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent

Read Next

Dettes africaines : quels sont les pays les plus exposés ?