Bénin : affrontements entre populations et forces de sécurité dans le centre

Une vue de Cotonou, 

Des affrontements entre la population et les forces de sécurité ont éclaté jeudi à Savè, dans le centre du Bénin, bastion de l’ancien chef de l’État Boni Yayi.

« Il y a affrontements entre les hommes armés et les populations », a confié à l’AFP, Loukiman Osséni, habitant de la localité joint au téléphone. Plusieurs résidents inquiets ont rapporté que « la route inter-États Cotonou-Savè -axe principal du pays- est restée barricadée » tout au long de la journée, et ont fait état d’échanges de tirs dans la soirée.

Plusieurs voyageurs en route pour le nord du pays ont dû rebrousser chemin, craignant d’être « pris à partie ». « Aucun véhicule ne circule dans les deux sens », selon Célestin Tomèdé, un voyageur contacté en fin d’après-midi.

Aucun bilan officiel

Les affrontements semblent avoir été déclenchés par l’interpellation d’un individu par la police, selon les habitants de Savé.

Les autorités, contactées par l’AFP, n’ont pas donné suite et aucun bilan fiable n’est pour l’instant disponible. La commune de Savè avait enregistré de violents affrontements à la suite des élections législatives contestées d’avril 2019, auxquelles les partis d’opposition n’avaient pas pu se présenter. La population et les forces de sécurité avaient échangé des tirs, qui ont fait deux morts parmi les civils et plusieurs dizaines de blessé parmi les forces de l’ordre.

Source: Jeune Afrique/Mis en ligne: Lhi-tshiess Makaya-exaucée

A LIRE AUSSI:   "Sans la Monusco, ce serait pire" (Denis Mukwege, prix Nobel de la paix)

Tribune d'Afrique

Read Previous

Le Ghana invite sa diaspora à investir dans de grands projets

Read Next

Mali : l’ancien responsable de la communication de la présidence écroué après un tweet sur Trump