Union africaine : le conseil exécutif soutient Adesina pour un second mandat à la tête de la BAD

Adesina Akinwumi

La décision a été prise lors de la 36e session ordinaire du Conseil organisée les 6 et 7 février derniers dans la capitale éthiopienne. Un vote aura lieu lors des Assemblées annuelles de la BAD prévues en mai prochain à Abidjan.

Le Conseil exécutif de l’Union africaine a exprimé, début février à l’occasion du Sommet de l’UA à Addis-Abeba, son soutien au président de la Banque africaine de développement Akinwumi Adesina, pour l’exécution d’un deuxième mandat à la tête de l’institution. La décision a été prise lors de la 36e session ordinaire du Conseil organisée les 6 et 7 février derniers dans la capitale éthiopienne.

Akinwumi Adesina a été élu à la présidence de la Banque par son conseil des gouverneurs le 28 mai 2015 lors des Assemblées annuelles tenues à Abidjan. Il est le huitième président du groupe de la Banque africaine de développement et le premier Nigérian à occuper cette fonction.

Fin octobre 2019, les actionnaires de la Banque ont approuvé une augmentation de capital historique de 115 milliards de dollars. Cette recapitalisation de la Banque, passée de 93 à 208 milliards de dollars, est une indication du soutien ferme exprimé par le Conseil des gouverneurs dans la principale institution financière du continent.

Confirmé par la CEDEAO

Akinwumi Adesina est un économiste du développement de renommée internationale. Il a occupé plusieurs postes à haute responsabilité, notamment auprès de la Fondation Rockefeller et comme ministre de l’Agriculture et du Développement rural du Nigeria de 2011 à 2015.

En décembre 2019, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avait également soutenu la candidature du président Adesina à sa réélection à la tête de la Banque. Un vote aura lieu lors des Assemblées annuelles prévues en mai prochain à Abidjan.

A LIRE AUSSI:   L’Afrique ne doit pas faillir à ses responsabilités sur le Cameroun

Source:Afrique La Tribune /Mis en ligne :Lhi-tshiess Makaya-exaucée

Tribune d'Afrique

Read Previous

L’Éthiopie demande aux États-Unis de reporter les pourparlers finaux sur le barrage du Nil Bleu

Read Next

Pourparlers interlibyens à Genève : Les Nations unies confirment le début du dialogue politique aujourd’hui