Tous les pays africains disposent désormais d’une capacité de test en laboratoire sur les coronavirus – Chef de l’OMS

Tedros Adhanom Ghebreyesus a annoncé, ce mercredi, que plus 200000 cas dans le monde avaient été signalés à l’OMS (photo d’illustration). REUTERS/Denis Balibouse/File Photo

Tous les pays africains ont désormais développé des capacités de laboratoire pour tester le coronavirus, a déclaré mercredi le chef de l’Organisation mondiale de la santé.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a également averti que la pandémie s’accélérait.

« Le million de cas de COVID-19 les plus récents ont été signalés en seulement une semaine », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence virtuelle sur le développement et l’accès au vaccin COVID-19 à travers le continent.

Le chef de l’OMS a ajouté que plus de 220 vaccins candidats sont actuellement en cours d’élaboration et a exhorté à ce qu’un vaccin soit « disponible et développé à une échelle sans précédent ».

Le chef des Centres africains de lutte contre les maladies a appelé les pays à assurer un approvisionnement suffisant en vaccins pour éviter que l’Afrique ne soit laissée de côté.

« Si nous n’agissons pas maintenant, l’Afrique risque d’être laissée pour compte dans la course mondiale aux vaccins », a déclaré John Nkengasong.

Nkengasong a suggéré qu’une étape clé serait que l’Afrique s’associe à l’alliance GAVI pour les vaccins, qui a levé 2 milliards de dollars auprès de donateurs internationaux pour un engagement de marché avancé pour acheter les futurs vaccins COVID-19 pour les pays pauvres.

Source: Reuters Afrique/Mis en : Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Tunisie : Le coronavirus n’a pas empêché les tensions entre les trois présidences

Tribune d'Afrique

Read Previous

Banjul dément vouloir décriminaliser l’homosexualité après une vive polémique en Gambie

Read Next

Eco: le président nigérian évoque un risque de dislocation de la Cédéao