Togo : Victoire Dogbe, première femme à la tête du gouvernement

Victoire Dogbe, Premier ministre du Togo. (Crédits : DR)

C’est une première dans l’histoire du leadership féminin au Togo. Ex-ministre et directrice de cabinet du président Faure Gnassingbé, Victoire Tomegah Dogbe est nommée Premier ministre.

La cérémonie de passation de service avec son prédécesseur Komi Selom Klassou s’est tenue lundi 28 septembre, quelques heures après l’officialisation de sa nomination par le président Faure Gnassingbé. Victoire Tomegah Dogbe est le nouveau Premier ministre du Togo. A 61 ans, elle rentre ainsi dans l’histoire du pays, devenant la première femme à occuper cette fonction.

Depuis 2008, Victoire Dogbe était ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Une fonction qu’elle cumulait, depuis mai 2010, avec celle de directeur de cabinet du président de la République.

Avant de rejoindre le gouvernement togolais, cette native de Badougbe (au sud du pays) formée aux sciences de gestion au Togo, au Danemark, en Suisse et aux Etats-Unis a été fonctionnaire nationale, puis internationale. Au sein de l’Industrie togolaise de plastique (ITP), elle cumule dix ans à partir du milieu des années 1980 et y termine directrice générale. Son arrivée au PNUD au Togo en 1999 l’a mène pour la même instance onusienne en République du Congo, au Burkina Faso et au Bénin où elle officiera en qualité de représentante résidente adjointe.

Sa nomination intervient après la démission, vendredi; de Komi Selom Klassou et l’ensemble du gouvernement. Désormais investie, Victoire Dogbe devra nommer un nouveau gouvernement. Elle s’est d’ores et déjà engagée à contribuer à « relever le défi de la prospérité et de la croissance partagée ».

Source: La Tribune Afrique/ Mis en ligne : Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Togo: l'Assemblée lève l'immunité d'Agbéyomé Kodjo

Tribune d'Afrique

Read Previous

Le Mozambique demande l’aide de l’UE pour lutter contre l’insurrection