Présidentielle en Guinée: la Céni propose la date du 18 octobre 2020

En Guinée, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) propose que l’élection présidentielle, prévue avant la fin de l’année 2020, se tienne le 18 octobre prochain. C’est maintenant au président sortant, Alpha Condé, de valider cette date.

Cette proposition de la Céni, qui correspond à la fin du second et dernier mandat constitutionnel de cinq ans du président Alpha Condé, sera transmise au chef de l’État à qui il revient de fixer, par décret, la date des élections, a précisé dans un communiqué la Commission électorale nationale indépendante.

Alpha Condé a promulgué, début avril, la nouvelle Constitution qu’il avait soumise à référendum le 22 mars dernier. L’opposition, elle, dénonce un stratagème de sa part pour se maintenir au pouvoir.

Le nouveau texte, comme l’ancien, limite le nombre de mandats présidentiels à deux. Mais l’opposition accuse le président de vouloir prendre prétexte de la nouvelle Constitution pour remettre son compteur à zéro et chercher à se succéder en octobre prochain.

Le président sortant a jusqu’ici maintenu un voile de moins en moins opaque sur ses intentions. C’est son parti qui décidera de son avenir, répète-t-il souvent.

Enfin, la commission électorale s’engage, comme le lui a recommandé la Francophonie et la Cédéao, à procéder, d’ici à la présidentielle et à titre exceptionnel, à une révision des fichiers électoraux dont la régularité est contestée par l’opposition.

Source: Rfi Afrique/Mis en : Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Guinée : la commission électorale annonce une nouvelle date pour les législatives

Tribune d'Afrique

Read Previous

Crise en Libye : lâché par Washington, Abdel Fattah al-Sissi se tourne vers la Ligue arabe

Read Next

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié annonce sa candidature à l’investiture du PDCI