Mozambique: 64 migrants décèdent à l’arrière d’un camion

Soixante-quatre personnes soupçonnées d’être des migrants éthiopiens ont été retrouvées mortes dans un conteneur attaché à un camion au Mozambique, ont annoncé mardi les autorités provinciales chargées des migrations et la police.

La police et les autorités de l’immigration ont arrêté le camion en route du Malawi aux petites heures du matin dans la province de Tete, bordée par le Malawi d’un côté et le Zimbabwe de l’autre, ont-ils déclaré.

Amelia Direito, porte-parole des services de migration de Tete, a déclaré que les fonctionnaires avaient vérifié le conteneur après avoir entendu des coups venant de l’intérieur. Ils ont trouvé 14 personnes vivantes parmi les corps de 64 personnes décédées des suites d’une asphyxie présumée.

Les survivants sont maintenant détenus dans un centre d’immigration, a-t-elle ajouté.

De nombreux migrants pauvres voyagent via le Mozambique pour se rendre en Afrique du Sud, l’économie la plus industrialisée du continent, où ils espèrent généralement trouver un meilleur travail.

Le conducteur du camion a déclaré à une chaîne de télévision locale qu’il avait été approché au Malawi par un individu qui lui avait offert de l’argent pour emmener les migrants au Mozambique.

« Deux personnes ont été arrêtées en relation avec l’incident, le chauffeur et un intermédiaire, qui ont engagé le chauffeur pour transporter ces personnes », a déclaré le porte-parole de la police, Orlando Mudumane.

Source: Reuters Afrique /Mis en ligne :Lhi-tshiess Makaya-exaucée

A LIRE AUSSI:   Au Mozambique, des élections générales sous haute tension

Tribune d'Afrique

Read Previous

Etat d’urgence au Sénégal et en Côte d’Ivoire face au Covid-19

Read Next

CORONAVIRUS : Comment la Tunisie phagocyte la pandémie