Le Cameroun tient ses premiers pourparlers de paix avec les principaux insurgés séparatistes

Paul Biya

Des représentants du gouvernement camerounais ont eu des entretiens cette semaine avec les principaux dirigeants d’une insurrection séparatiste anglophone pour la première fois depuis le début du conflit en 2017, a déclaré vendredi un leader séparatiste et deux sources de sécurité.

Julius Ayuk Tabe, le dirigeant séparatiste le plus en vue qui purge actuellement une peine d’emprisonnement à perpétuité pour des accusations de terrorisme, a déclaré que la réunion avait eu lieu jeudi pour discuter de la possibilité d’un cessez-le-feu.

Des violences ont éclaté en 2017 suite à une répression gouvernementale des manifestations pacifiques par des avocats et enseignants anglophones qui se plaignaient d’être marginalisés par la majorité francophone.

Les combats ont fait plus de 3 000 morts et forcé des centaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers.

L’année dernière, la Suisse a négocié des pourparlers entre le gouvernement et les dirigeants séparatistes en exil, mais ces dirigeants sont considérés comme moins influents que Tabe et les discussions n’ont produit aucun résultat significatif.

Source: Reuters Afrique /Mis en ligne :Lhi-tshiess Makaya-exaucée

A LIRE AUSSI:   Cameroun : décès de la légende de l'afro-jazz, Manu Dibango, des suites du Covid-19

Tribune d'Afrique

Read Previous

Madagascar: polémique sur la réduction des compétences du Pôle anti-corruption