La Banque mondiale approuve un milliard de dollars pour la santé et l’éducation au Congo

Banque mondiale

La Banque mondiale a annoncé mardi avoir approuvé un financement d’un milliard de dollars pour les systèmes d’éducation et de santé de la République démocratique du Congo qui ont été affaiblis par des années de sous-financement, de conflit et de mauvaise gestion.

Le financement comprend 800 millions de dollars pour soutenir l’enseignement primaire gratuit et 200 millions de dollars pour améliorer la santé maternelle et infantile.

«Ce financement est d’autant plus important qu’il contribuera à atténuer les conséquences économiques et sociales du coronavirus affectant les plus pauvres», a déclaré Jean-Christophe Carret, directeur pays de la Banque mondiale.

Le financement comprend 435 millions de dollars en subventions et 565 millions de dollars en crédit.

Le Congo a enregistré 4 974 cas confirmés de nouveau coronavirus et 112 décès et l’épidémie a ajouté à la pression sur les fragiles systèmes de santé et d’éducation du pays.

Après avoir pris ses fonctions en janvier 2019, le président Félix Tshisekedi avait promis de faire de l’éducation gratuite universelle l’une de ses priorités, mais les agences de développement affirment qu’il n’y a guère de signes de progrès.

Source: Reuters Afrique/Mis en : Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Burundi : Une démission qui en dit long

Tribune d'Afrique

Read Previous

Amnesty International dénonce « l’oppression » du pouvoir égyptien après le suicide d’une militante LGBT

Read Next

Après-Covid-19 en Afrique : les défis de l’approvisionnement alimentaire