Zemmour envoie depuis Abidjan un message de soutien aux forces armées

Le candidat d’extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour a envoyé depuis Abidjan, où il se trouvait jeudi, un message de soutien aux forces armées françaises, auxquelles il devait rendre visite en Côte d’Ivoire,

Eric Zemmour « va faire un passage express au camp des forces françaises en Côte d’Ivoire en fin de matinée. On va lui présenter ce qu’on fait sur place, ça va être très rapide », a appris l’AFP auprès d’une source au ministère des Armées.

« C’est une visite au même titre que tous les candidats à la présidentielle, qui ont le droit de visiter une unité de l’armée de terre. Il s’avère qu’il a choisi les forces françaises en Côte d’Ivoire », a ajouté cette source.

Le candidat a salué par ailleurs la « bravoure » et le « dévouement » des forces armées, dans un message à leur adresse publié sur Twitter.

« Je veux saluer votre bravoure et votre dévouement qui n’ont d’égal que celui de tous ceux qui, dans notre pays, sont prêts à se sacrifier pour notre drapeau », a-t-il écrit. « Vous êtes tout à la fois nos sentinelles, notre cuirasse et le bras armée de notre patrie dans le monde ».

Le candidat, qui veut « renforcer (le) dispositif de défense du territoire national », promet d’accorder « une attention particulière aux moyens » alloués à la défense et d' »améliorer les conditions de vie » des soldats.

Eric Zemmour est arrivé mercredi soir en Côte d’Ivoire, sans qu’aucune information sur son programme ni sur la durée de son séjour n’ait été dévoilée.

Une photo de lui attendant ses bagages à l’aéroport d’Abidjan a été largement relayée sur les réseaux sociaux.

A LIRE AUSSI:   Tchad: Mahamat Idriss Déby va rencontrer Emmanuel Macron lors d'une visite de travail à Paris

Il s’agit du premier voyage en Afrique de M. Zemmour depuis qu’il a déclaré sa candidature début décembre.

La présidence ivoirienne a démenti auprès de l’AFP toute rencontre entre le candidat et le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, contrairement à ce qu’affirmaient certains médias locaux.

En 2017, les Français installés à Abidjan avaient voté à 83% pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, contre 17% en faveur de sa rivale d’extrême droite Marine le Pen.

Source: France 24/ Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

Tribune d'Afrique

Read Previous

En Éthiopie, les autorités annoncent la mise en place d’un «espace» de dialogue

Read Next

Covid-19: le Kenya remet en place son passe vaccinal pour lutter contre Omicron