Tchad : le Comité de sélection des membres du CNT contesté

Le Comité mis sur pied pour sélectionner les futurs membres du Conseil national de transition est qualifié par le mouvement Wakit Tama de « complaisant ».

Ils auront la charge de rédiger la nouvelle Constitution du Tchad au sein du Conseil national de transition qui fera office de Parlement pendant les 16 mois restants de la transition. Il s’agit des membre du Conseil national de Transition

Le 13 juin, le comité chargé de les sélectionner a été annoncé par décret.

Mais la composition de ce Comité fait déjà l’objet de vives polémiques. Le Comité de sélection mis sur pied est même qualifié par le mouvement Wakit Tama de « complaisant ».

Cliquez sur l’image pour écouter le syndicaliste Barka Michel, membre du mouvement de la société civile Wakit Tama, fer de lance des manifestations contre le pouvoir militaire. 

La présidence de ce Comité de sélection revient au général Djimadoum Tiraina. Fidèle parmi les fidèles du défunt président Idriss Déby Itno, il est également le vice-président du Conseil militaire de transition.

Ses deux vice-présidents sont Jean-Bernard Padaré, membre du bureau exécutif du MPS au pouvoir, et Mahamat Allahou Tahir, président du Rassemblement pour la démocratie et le progrès. Six autres personnalités font également parti de ce comité dont Célestin Topona, le numéro deux de l’UNDR, le parti de Saleh Kebzabo.

Source : Deutsche Welle Afrique/Mis en ligne : Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Covid-19 : le Gabon et le Sénégal se ferment aux touristes de l’Union européenne

Tribune d'Afrique

Read Previous

Le football de Côte d’Ivoire attend toujours son président

Read Next

RD Congo : la peine de Vital Kamerhe réduite en appel de 20 à 13 ans de prison