Libye : Le Haut Conseil d’Etat préconise un report de la présidentielle

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE), instance faisant office de Sénat, a proposé hier un report d’au moins un an du scrutin présidentiel prévu en décembre dans le cadre d’élections générales, faute de consensus sur la loi électorale, rapporte l’AFP.

La ratification le 9 septembre d’une loi électorale, manifestement taillée sur mesure pour l’homme fort de l’Est, Khalifa Haftar, a provoqué une montée des tensions à trois mois du double scrutin crucial, annoncé pour le 24 décembre, mais qui semble de plus en plus hypothétique.

Non soumis à un vote et signé par le chef du Parlement siégeant à Tobrouk (est), Aguila Salah, un allié du maréchal Haftar, le texte a été accueilli par un déluge de critiques de députés et d’autres instances écartées du processus législatif.

«Nous ne reconnaissons pas la ratification de la loi relative à l’élection du Président, décision prise sans vote légal ni consensus», a fustigé hier Khaled Al Mechri, président du Haut Conseil d’Etat, lors d’une conférence de presse à Tripoli.

Le HCE «a préparé un projet de base constitutionnelle» et proposé la tenue «d’élections législatives le 24 décembre afin de créer un Conseil de la nation bicaméral», a-t-il déclaré.

Source: El watan / Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Libye : « Menacé de déclin, Khalifa Haftar va opter pour une escalade destructrice »

Tribune d'Afrique

Read Previous

Mozambique : l’aide humanitaire parvient à Palma, six mois après l’attaque de la ville

Read Next

Bien mal acquis : 26 millions de dollars rendus par Teodorín Obiang convertis en vaccins