L’Éthiopie appauvrie cherche 2,5 milliards de dollars supplémentaires pour se reconstruire après la guerre

L’Éthiopie souhaite adopter un budget supplémentaire de 122 milliards de birr (2,5 milliards de dollars) pour aider à financer des programmes de reconstruction des zones détruites par la guerre et à fournir une aide humanitaire, a annoncé jeudi le ministère des Finances.

Le budget est beaucoup plus important que ce qui avait été annoncé précédemment dans le pays lourdement endetté. Le média affilié au gouvernement Fana a déclaré lundi que le gouvernement cherchait un budget supplémentaire de 102 millions de dollars « à utiliser pour la réhabilitation des personnes touchées par la guerre et les conflits ».

« Le budget supplémentaire sera consacré à la sécurité du pays, à l’aide humanitaire (…) et à d’autres travaux gouvernementaux nécessaires », a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

La demande devra être approuvée par le parlement qui devrait donner son approbation, mais le ministère n’a pas précisé comment l’argent serait collecté.

Le Front populaire de libération du Tigré (TPLF) et le gouvernement fédéral et ses alliés sont en guerre depuis plus d’un an. Le conflit en cours a fait des milliers de morts et des millions de déplacés.

Parmi ceux qui ont fait les frais du conflit se trouvent les travailleurs humanitaires.

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés, le HCR, a déclaré jeudi dans un communiqué qu’un membre de son personnel avait été tué dans le nord de l’Éthiopie, mais n’a donné aucun détail.

Filippo Grandi, le chef du HCR, a tweeté que le membre du personnel avait été tué le 28 décembre.

Source: Reuters Afrique/ Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Ethiopie: l’opposition vent debout contre le report des élections

Tribune d'Afrique

Read Previous

Bourse : Afrinex, une autre porte de l’Inde sur l’Afrique depuis Maurice

Read Next

L’ONU et ses partenaires exhortent les dirigeants somaliens en conflit à réduire les tensions