L’agence de renseignement somalienne met en garde contre la menace d’Al Shabaab contre les principaux dirigeants

Le groupe al-Shabaab lié à al-Qaïda prévoit de cibler le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed et le Premier ministre somalien Mohamed Hussein Roble, a averti mardi l’agence de renseignement du pays.

La violence du groupe, qui vise à renverser le gouvernement central et à imposer sa propre version sévère de la loi islamique, a été un obstacle aux élections législatives qui se déroulent depuis novembre.

« Nous avons informé les principaux responsables gouvernementaux d’un complot dans lequel la mafia al Shabaab veut cibler le président et le Premier ministre », a déclaré l’Agence nationale de renseignement et de sécurité sur Twitter. « Mohamed Mahir, membre senior d’Al Shabaab, dirige le complot. »

L’agence n’a pas donné plus de détails. Les porte-parole des bureaux du président Mohamed et du Premier ministre Roble n’étaient pas immédiatement disponibles pour commenter.

Les porte-parole d’Al Shabaab n’étaient pas immédiatement disponibles pour commenter.

Le groupe attaque fréquemment des civils et des responsables et installations du gouvernement. En février, il a attaqué des délégués électoraux dans la capitale, Mogadiscio. Les délégués n’ont pas été blessés mais six passants ont été tués.

À la fin du mois dernier, al Shabaab a tué 48 personnes à Beledweyne, à environ 300 km (185 miles) au nord de Mogadiscio, dont des commerçants, des religieux, des fonctionnaires et des civils.

Parmi les personnes tuées figurait Amina Mohamed, une critique virulente du gouvernement, à la veille de sa réélection attendue. 

Source: Reuters Afrique/Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   CAN 2019 : les Super Eagles du Nigéria s'envolent pour les demi-finales !

Tribune d'Afrique

Read Previous

L’Afrique de l’Ouest fait face à une crise alimentaire historique provoquée par les conflits et la flambée des prix

Read Next

Procès Sankara au Burkina Faso : l’ex-président Blaise Compaoré condamné à la perpétuité