CÔTE D’IVOIRE : Contre le Covid-19, Gon Coulibaly mobilise la troupe pour un assaut final

Le premier ministre ivoirien multiplie des actions de prévention et de riposte, mais encourage aussi la recherche contre la maladie à coronavirus qui sévit depuis quelques mois. Au-delà du conseil des ministres qui a pris d’importantes nouvelles mesures de lutte, Gon Coulibaly était mercredi 15 avril 2020, à la rencontre des chercheurs de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (Ipci). Après l’Institut, c’est au tour de l’Unité de soins intensifs du service des maladies infectieuses et tropicales (Smit) du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville, de recevoir la visite du chef du gouvernement ivoirien. La Nouvelle pharmacie de la santé publique de Côte d’Ivoire (Npsp-Ci) et l’Institut national d’hygiène publique (Inhp) de Cocody St Jean, sont également autant d’unités impliquées dans la bataille et ayant reçu la visite du premier ministre la semaine écoulée.

Face au ravage du coronavirus le premier ministre ivoirien ne démord pas. Gon Coulibaly est déterminé à venir à bout de cette pandémie qui décime des populations du monde. Même si au jeudi 16 Avril 2020, la Côte d’Ivoire comptait 688 cas confirmés, avec 6 décès enregistrés, la population ivoirienne peut se féliciter de la guérison de 193 patients. Ce qui confirme l’efficacité des mesures de riposte prises par le gouvernement pour endiguer la maladie.  Des mesures renforcées par le conseil des ministres du 15 avril, présidé par le chefde l’État ivoirien. Infatigable soldat au front, Gon Coulibaly a entrepris des visites de sites d’opérations du plan de riposte sanitaire au Covid-19. Au cours de son périple, il est allé doper le moral des chercheurs de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (Ipci), des éléments d’un détachement des unités mobiles de l’Institut national d’hygiène publique (Inhp) à Cocody Saint Jean, ainsi que du personnel de l’Unité de Soins intensifs du service des maladies infectieuses et tropicales (Smit) du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville. Et pour s’assurer de la disponibilité des médicaments et du matériel médical, le premier ministre s’est rendu par la suite à la Nouvelle pharmacie de la santé publique de Côte d’Ivoire (Npsp-Ci).

A LIRE AUSSI:   Afrique : quand Jack Ma trace sa route

Le conseil des ministres

Depuis le déclenchement de la crise liée à la maladie à coronavirus, le gouvernement ivoirien a déployé d’importants moyens au profit de la population ivoirienne. Ces moyens, allant de la sensibilisation des populations sur les bonnes pratiques, à la distribution des kits de protection, en passant par d’importantes mesures sociales, visent à faire face efficacement à la pandémie. Sous l’égide du chef du gouvernement, ministres et autres cadres de l’administration se dévouent à la tâche sur le terrain en vue de soulager les peines des populations. Le conseil des ministres du mercredi 15 avril 2020, présidé par le chef de l’État, s’est également inscrit dans la même logique. À cette rencontre hebdomadaire, le gouvernement a pris une série de décisions les unes aussi importantes que les autres. Il est prévu à cet effet, la création de quatre Fonds. Le Fonds spécial de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire (Fonds spécial de solidarité Covid-19) est destiné à financer les actions de solidarité du gouvernement à l’égard des personnes rendues vulnérables par les effets de la pandémie et leurs familles, particulièrement les personnes âgées et les personnes en situation de handicap. Au Fonds spécial de solidarité Covid-19, viennent s’ajouter le Fonds de soutien aux grandes entreprises (Fsge Covid-19), le Fonds de soutien aux petites et moyennes entreprises (Fspme covid-19) et le Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel. Le gouvernement ivoirien a également pris d’autres importantes mesures au nombre desquelles figurent l’interdiction de toute augmentation des loyers et la suspension de toute procédure d’expulsion de locataire pendant la période allant du 1er avril au 30 juin 2020. Il est par ailleurs prévu le plafonnement du prix des gels hydro-alcooliques, indispensables à l’application des mesures barrières, pour une période de 3 mois.

A LIRE AUSSI:   Alarme de l'OMS dans la lutte contre le paludisme

Visite de terrain

La médecine et la recherche scientifique sont en ligne de mire pour le premier ministre, dans la lutte contre le Covid-19.  Mercredi 15 avril, Gon Coulibaly est allé à la rencontre des chercheurs de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (Ipci). Objectif : établir avec ces derniers, un point précis de la situation liée à la riposte contre la pandémie. L’Ipci dispose en effet de capacités opérationnelles et technologiques pour assurer une surveillance épidémiologique et un diagnostic répondant aux critères internationaux. L’Institut réalise depuis le 25 janvier 2020, les analyses sur les patients suspects de Covid-19 et comptabilise à ce jour, 3730 prélèvements. Et c’est avec fierté que le chef de l’exécutif y a exprimé toute sa reconnaissance et ses encouragements à « ces femmes et à ces hommes de science entièrement dévoués à leur mission ». Après l’Ipci, cap fut mis le 16 avril, sur le Service des maladies infectieuses et tropicales (Smit) du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville. Amadou Gon Coulibaly y a visité l’Unité de soins intensifs. Les équipes ont à l’occasion, présenté au premier ministre, le protocole de prise en charge des malades. L’opportunité fut saisie par l’autorité, pour exprimer sa reconnaissance et ses encouragements aux équipes médicales dévouées à leur mission.

Fortement impliquée dans les opérations du plan de riposte sanitaire au Covid-19, la Nouvelle pharmacie de la santé publique de Côte d’Ivoire (Npsp-Ci), a également reçu la visite du premier ministre. L’objectif était de faire le point des stocks de médicaments, des matériels médicaux ainsi que celui des commandes passées et des livraisons. Un détachement des unités mobiles de l’Institut national d’hygiène publique (Inhp) à Cocody St Jean, a lui aussi reçu dans la même perspective, la visite du chef du gouvernement. Sur les lieux, Gon Coulibaly a eu droit à des explications sur l’organisation et le fonctionnement du centre de consultation et de dépistage, avant de passer en revue les locaux du centre. Il a félicité et encouragé « l’ensemble du personnel de santé ainsi que les Forces de défense et de sécurité qui sont au front pour nous permettre de contenir cette pandémie ».

Grâce à l’engagement et à la mobilisation du système sanitaire, la stratégie du gouvernement inspirée par le chef de l’État et mise en œuvre sous la houlette du premier ministre et qui consiste à dépister, tracer, isoler et soigner les personnes contaminées, est en marche. A l’issue de ses visites de sites d’opérations du plan de riposte sanitaire au Covid-19, Gon Coulibaly a fait le constat d’ « un système sanitaire engagé, un personnel de santé mobilisé comme un seul homme pour nous permettre de contenir cette pandémie ».

Thomas AZANMASSO, Tribune D’Afrique

A LIRE AUSSI:   Covid-19 : Interpol démantèle un réseau de distribution de faux vaccins en Afrique du Sud

Tribune d'Afrique

Read Previous

Confinement, couvre-feu, état d’urgence, cordon sanitaire : chaque pays a sa piste. Mais un défi demeure : faire face à l’avancée de la pandémie.

Read Next

TOGO : Agbéyomé vs Gnassingbé, l’armée, la haine et la justice