Aucune preuve qu’un patient ivoirien ait eu Ebola, selon l’OMS

De nouveaux tests n’ont trouvé aucune preuve que la femme en Côte d’Ivoire qui a été testée positive au début du mois pour Ebola avait réellement le virus, a déclaré mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« L’OMS considère que la patiente n’a pas eu la maladie à virus Ebola et une analyse plus approfondie sur la cause de sa maladie est en cours », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Le résultat positif a été trouvé par un laboratoire en Côte d’Ivoire, mais les tests ultérieurs en France sont revenus négatifs, a déclaré l’OMS.

Le test initial a conduit la Côte d’Ivoire le 14 août à déclarer sa première épidémie d’Ebola en plus de 25 ans. La femme s’était rendue à Abidjan, la capitale commerciale de la Côte d’Ivoire, depuis le nord de la Guinée, à des centaines de kilomètres (miles) de là. Lire la suite

Plus de 140 des contacts de la femme ont été répertoriés en Guinée et en Côte d’Ivoire, mais aucun d’entre eux n’a développé de symptômes ou n’a été testé positif, a déclaré l’OMS.

Ebola tue généralement environ la moitié des personnes qu’il infecte, bien que les vaccins et les nouveaux traitements se soient avérés très efficaces pour réduire les taux de mortalité.

Source: Reuters Afrique/ Mis en ligne: Lhi-Tshiess Makaya-Exaucée

A LIRE AUSSI:   Côte d’Ivoire : le président Alassane Ouattara ne briguera pas un troisième mandat

Tribune d'Afrique

Read Previous

Le président rwandais limoge le ministre de la Justice dans le cadre du procès des héros de l’hôtel Rwanda

Read Next

Quand le carburant se fait rare à Brazaville